La Ferme du Vent

Déconnexion et ressourcement en baie de Cancale

Sur les hauteurs de Cancale, la famille Roellinger se lance dans une nouvelle aventure avec 5 « kleds », pour un séjour inédit qui invite tous nos sens.

  • Un kled, habillé de bois et pierres brutes
  • La Ferme du Vent
  • Un kled, face à la mer
  • Face à la baie du Mont-Saint-Michel
  • Les bains celtiques, qui se prolongent à l'extérieur
  • Les confortables baignoires face à la mer
  • Les larges fenêtres-tableaux
  • Le puits Viking s'illumine à la tombée de la nuit
  • Une cheminée flamboyante

Abris à vent face au Mont-Saint-Michel

L'horloge solaire

A deux pas de Château Richeux, Relais Gourmand d'Olivier Roellinger honoré par 3 étoiles, la Ferme du Vent domine la baie de Cancale au cœur d’une prairie verdoyante. Les façades en pierre de ces anciennes longères méticuleusement rénovées se dressent au milieu de parterres de capucines, de graminées, d’agapanthes et d’hortensias. Dans la cour trône une étonnante horloge lunaire à marées, « coeur battant de la Ferme du Vent » selon Olivier Roellinger, tandis qu’un puits viking s’éclaire à la tombée de la nuit. Puis le regard se prolonge sur la mer avec le Mont-Saint-Michel à l’horizon. La Ferme du Vent propose 5 « kleds » (abris à vent en breton) pour un séjour en totale déconnexion. Ici, pas de wifi, ni de télé, mais le spectacle permanent d’une nature évoluant au rythme des marées.

Simplicité, luxe et bien-être

Le dîner proposé par un chef du restaurant

Des matières brutes telles le bois, le granit, la chaux donnent au lieu un caractère simple et authentique d’une rare beauté. Les kleds offrent des chambres chaleureuses aménagées avec un soin tout particulier à partir de matières nobles : tapis moelleux, canapés en cuir, peaux de moutons, draps en lin. Des livres invitant au voyage ou encore des nasses détournées en luminaires rappellent l’univers cher au cuisinier corsaire. La famille Roellinger a poussé le luxe en offrant la possibilité de savourer, dans l’intimité du kled, un dîner concocté par un chef du restaurant Le Coquillage de Château Richeux. Il s’occupe alors de dresser le couvert, de préchauffer le four et vous conseille sur les meilleurs accords mets-vins naturels. Pour faire de votre escale à la Ferme du Vent un vrai moment de ressourcement, des Bains Celtiques taillés dans le granit ont pris place au rez-de-chaussée de la longère principale où se mêlent de délicates senteurs marines et épicées, l’horizon pour spectacle. Vous pouvez aussi profiter sur place d’une séance de réflexologie plantaire dans la Maison de Gwenn.

Nouvelles aventures pour la famille Roellinger

Hugo, Jane et Olivier Roellinger

La Ferme du Vent a mobilisé de nombreuses énergies, celles de Jane et Olivier Roellinger, mais aussi celle de leur fils Hugo. Après avoir sillonné les mers du globe dans la marine marchande, il a souhaité prendre la barre des Maisons de Bricourt aux côtés de ses parents. Devenu cuisinier à son tour, il officie désormais dans l’équipage du restaurant Le Coquillage. La Ferme du Vent incarne une sorte d’aboutissement, une approche de la cuisine et du « savoir-recevoir » sous un jour nouveau. S’il aura fallu plus de 7 ans pour la voir naître, c’était pour la famille Roellinger une opportunité d’aller « jusqu’au bout de (leurs) rêves ». Mais l’aventure ne s’arrête pas là. Explorateurs insatiables, Olivier Roellinger et ses proches lancent aussi une ligne de produits de soins qui allient bienfaits de la mer et épices, pour parfaire cette harmonie qu’offre la Ferme du Vent. 

par Marielle Yeurc’h

La Ferme du Vent
Langavant

35350 Saint-Méloir-des-Ondes