La Maison Pavie

Exotique et authentique

Dans la maison natale de l’explorateur Auguste Pavie, raffinement et confort s’ouvrent aux cultures du monde entier au cœur de la cité médiévale de Dinan.

  • Le salon
  • Le salon - détails
  • La chambre Champassack
  • La chambre Angkor
  • La salle du petit-déjeuner et sa balance à thé du Sri Lanka
  • Thé ou café à toute heure de la journée
  • La table d'hôtes

En plein centre d’une ville historique

La Maison Pavie face au parvis de la basilique Saint-Sauveur

Dans le magnifique centre préservé de la ville d’Art et d’Histoire de Dinan, la Maison Pavie est idéalement située. Dans cette maison à porche et à pans de bois classée Monument Historique, le parcours et l’esprit aventurier d’Auguste Pavie reprend vie, tel un fil d’Ariane. Vous êtes ici accueilli par Jérôme, hôte attentif et prévenant, pour un séjour reposant et en dehors du temps. Cette demeure du 15ème siècle a annexé l’habitation mitoyenne pour en faire une maison d’hôtes spacieuse de près de 360m². Au premier étage, le salon habillé de bleu antique est une belle entrée en matière avec ses canapés blancs et ses fauteuils ronds Gervasoni. Cette pièce affiche de magnifiques panneaux de bois et portes cintrées du 18ème siècle. Sur le même palier, la salle dédiée au petit-déjeuner avec son imposante balance à thé venue du Sri Lanka, vous est ouverte tout au long de la journée pour déguster un thé ou un café dans des tasses originales signées Serax. La grande table en bois conviviale invite les nombreux hôtes souvent venus de pays lointains à la conversation, à l’occasion d’un repas concocté par le maître des lieux.

Confort, élégance et accueil sur mesure

La chambre Vinh-Long et sa fresque murale

Les cinq chambres baptisées du nom des villes traversées par l’explorateur se répartissent dans les deux étages de la Maison Pavie.Toutes combinent les charmes d’une bâtisse ancienne avec un mobilier et des objets de décoration contemporains. Chaque chambre vous réserve des plateaux de courtoisie aux saveurs bretonnes, un mouton en peluche à câliner et de très belles pièces design telles que les réveils Bang & Olufsen en forme de flûte traversière. Dans la chambre Vinh-Long, une fresque murale, au-dessus de la tête de lit, illustre les voyages d’Auguste Pavie. La salle de bains se distingue par son miroir œil de bœuf et sa douche double. Au dernier étage, la vaste chambre Luang Prabang se découvre à l’aide d’un escalier en colimaçon du 15ème siècle donnant sur une pièce double exposition, où trônent un lit à baldaquin et une belle salle de bains ouverte avec sa baignoire en ilot.

Sur les traces d’un explorateur breton

Le jardin

La cité médiévale de Dinan attire une clientèle venant des quatre coins du monde qui apprécie de séjourner à la Maison Pavie. Grâce à un service personnalisé, Jérôme propose chaque matin lors du petit-déjeuner, un journal couvrant les actualités du jour, dans le pays et dans la langue de ses hôtes. La maison et l’accueil réservé par Jérôme reflètent la mémoire d’Auguste Pavie que l’on surnommait « l'ami des peuples » lorsqu’il explorait les rives du Mékong. Vous découvrirez encore sur les murs du couloir qui mène au jardin clos, surnommé la « galerie des explorateurs », d’autres illustrations rendant hommage à celui qui fut également ambassadeur et ministre. Dehors, un jardin clos paisible, agrémenté de sculptures orientales, vous invite à profiter d’une halte sur la terrasse cernée de végétation sous les rayons du soleil breton.

par Marielle Yeurc’h

La Maison Pavie
10 place Saint-Sauveur

22100 Dinan