Le Pressoir

Pressons-nous au Pressoir !

Depuis 2010, Katia et Vincent David perpétuent avec brio la tradition gourmande du Pressoir à Vannes. Et bonne nouvelle, depuis peu le Pressoir vient vous régaler à la maison !

  • Katia Brissay et Vincent David
  • Une table du restaurant
  • Déclinaison d'un Saint-Honoré aux fruits rouges
  • Canard rosé et cuisses en croustillant
  • Croustillant de langoustines au jambon ibérique
  • Langoustines croquantes au basilic en nage
Le restaurant

Le Pressoir… Ce nom revient comme une évidence dans la bouche des Vannetais. Ils la considèrent comme l’une des tables phares de la ville… à raison d’ailleurs. Enfin de la ville, il va falloir faire quelques kilomètres pour se rendre dans cette partie résidentielle de Saint-Avé. Comme s’y l’on se rendait chez des amis chers, pour une soirée. Mais alors des amis qui savent accueillir ! Table la plus anciennement étoilée de Vannes, Le Pressoir est tenu depuis 2010 par Vincent David et Katia Brissay. Des hôtes qui nous ouvrent la porte de leur restaurant tout sourires. Une fois à l’intérieur, pour ceux qui connaissaient Le Pressoir de l’époque Bernard Rambaud, tout semble à sa place. Le fameux boulier rouge, la collection de Michelin, le pressoir en argent… Des recoins agréables et tamisés, et des espaces plus lumineux, sous la véranda en fer forgé. Ou encore, pour les réceptions privées, cet espace discret à l’étage. Pas de chichis, on sent dans ce Pressoir une réelle volonté de nous gâter, de nous faire passer un moment d’exception en toute simplicité… et en explosions gustatives.

Producteurs de qualité

Croustillant de thon mi-cuit et foie gras en Rossini

On y mange gourmand dans ce Pressoir. Gourmand mais élégant, créatif avec des plats s’appuyant toujours sur le meilleur panier qui soit. Le meilleur de la pêche côtière ou des éleveurs, comme Fabrice Le Meur, volailler à Talhouët, dans le Morbihan. « Son élevage est de belle qualité. Des pigeons nourris au maïs entier et d’autres aliments produits sur l’exploitation. Ils sont tués à l’étouffée et conservent donc toutes leurs saveurs. C’est vraiment un joli produit d’une tendreté exceptionnelle, » nous explique le chef à la fin de son service. Ce même jour nous avions pris ces fameux ris de veau mariés au homard et aux petits légumes de saison. « Le homard est aussi une spécialité de la maison, nous confie le chef natif de Saint-Brieuc, qui le cuisine en tournedos, rôti au lard, rôti au beurre bolognaise à l’estragon, en carpaccio… Et si l’on entre un peu plus dans les détails de cette cuisine morbihanaise on s’aperçoit qu’une autre spécialité de la maison, ce sont ces viennoises, là encore si gourmandes. On en retrouve aussi bien l’été, que l’hiver, avec le Saint-Pierre en viennoise truffée dans un menu spécial truffes justement. Un menu magnifique soit dit en passant où l’on retrouvera également le céleri, la Saint-Jacques, le foie gras ou encore le pigeonneau cuisiné sur l’os façon bécasse à la truffe ! 

L’exceptionnel frappe à notre porte…

Le goût du luxe

« Autant de produits choisis avec soin par le chef de cuisine… Et qui en sort d’ailleurs de sa cuisine ! lance Katia au moment pour nous de quitter ce havre de gourmandise. Oui, depuis quelques temps, nous donnons la possibilité aux clients de recevoir le chef chez eux, dans leur maison ! » Vincent David chef à domicile ? La bonne nouvelle de cette fin de repas. D’autant que, dans ce cas d’un chef étoilé à la maison, « nous nous occupons de tout, même du service, précise Katia. C’est vraiment du sur-mesure, beaucoup plus personnalisé qu’un traiteur avec notre sommelier qui vous conseille… » Quand l’exceptionnel frappe à notre porte…

par Olivier Marie -  www.goutsdouest.fr

Le Pressoir
7 Rue de l'Hôpital

56890 Saint-Avé